Mybusinesscreditblog

Les bons indicateurs de la SCPI de rendement Primopierre

Surveillez les indicateurs de performance de vos SCPI, qu’elles fassent partie de votre patrimoine ou qu’il s’’agisse d’une future SCPI à intégrer dans votre portefeuille. Si vous souhaitez investir en particulier dans Primopierre, voici ce qu’il faut retenir sur ses indicateurs.

Une SCPI de bureaux en bonne santé

Le TDVM ou taux de distribution sur valeur de marché de Primopierre a connu une légère baisse en 2018 – comme la majorité des SCPI de rendement. Ce taux est de 4,50%. En revanche, le TRI ou taux de rendement interne est de 4,68% sur un cumul de cinq années successives. En résumé, Primopierre affiche donc un rendement intéressant sur le long terme : c’est une SCPI bien portante.

En ce qui concerne la valorisation des parts, la première a été opérée en 2014 et la seconde en 2017. Ce prix est resté stable jusqu’en 2018 et à ce jour : il est de 208 euros par part. La valorisation est donc de 6,12% sur la période du 3 mars 2014 et du 1er avril 2017. Rappelons que des parts de SCPI valorisées traduisent une excellente performance : l’actif prend de la valeur, et la revente peut par conséquent générer de la plus-value.

Primopierre capitalise par ailleurs 2 563,21 milliards d’euros, et son taux d’occupation financier est de 90% au 31 mars 2019.

Que penser de Primopierre ?

Avant tout, c’est un produit de la société de gestion Primonial REIM qui est un opérateur de renom, spécialisé pour son savoir-faire dans la gestion d’actifs pierre-papier. Primopierre bénéficie des meilleures stratégies d’exploitation, depuis le choix de la composition du parc jusqu’à celui des nouvelles acquisitions.

Pour rappel, le parc se compose de SCPI de bureaux à 98% et d’environ 2% de murs de commerces. Ces bureaux sont implantés en Île-de-France et à Paris. Certaines régions dynamiques sont aussi ciblées par Primopierre par rapport à ses investissements immobiliers. En ce qui concerne la surface totale gérée, elle est de 579 399 m² à la fin du premier semestre 2019.

Il s’agit en résumé d’un parc de qualité profitant des atouts du marché immobilier local. La dernière acquisition de 2019 a eu lieu à Fontenay-sous-Bois et concerne un immobilier de 30 800 m². Quatre acquisitions ont été programmées en 2018 et une demi-douzaine en 2017.

Primopierre est une SCPI de plus de 10 ans : elle a été acquise en aout 2018. Ce qui lui a permis de se constituer des provisions pour gros travaux de 4,44% à la fin de l’année 2017. Quant à son report à nouveau, qui est un excellent indicateur de performance également à prendre en considération, il est de 2,39%, toujours à cette même période.

Acquérir Primopierre en direct, en assurance-vie ou en démembrement

L’avantage pour Primopierre est de proposer les trois possibilités suivantes en ce qui concerne son acquisition : en direct, par le biais de l’assurance-vie ou en démembrement. De nombreux contrats multisupports proposés par les assureurs exploitent en effet Primopierre. Dans ce cas, le prix de la part est de 202,80 euros, soit un prix décoté par rapport à l’acquisition en direct.

Les frais d’acquisition en direct sont de 10,77% et les frais de gestion de 12%, tandis que les frais d’entrée en assurance-vie sont de 6%. La valeur de retrait est de 185,91 euros, toujours dans un contrat d’assurance-vie.

En bref, il est important de confier l’analyse de ces indicateurs par un conseiller en gestion de patrimoine expérimenté. Il indiquera la meilleure manière de souscrire à Primopierre selon votre profil : situation, objectifs, horizon de placement, etc.

Rendez-vous sur scpi-8.com pour en savoir plus sur cette SCPI de bureaux générant des dividendes de 9,36 euros par part en 2018.

Business blog

  1. 31 Mars 2019Est-il possible de combiner LMNP et parts de SCI ?647
  2. 29 Oct. 2018How tech companies stay a step ahead1145